Banque Apple ou Android ?

L'annonce Apple

Apple vient donc d'annoncer son partenariat avec la BPCE, regroupement depuis 2009 dans la Banque Populaire et de la Caisse d'Épargne.
Banques partenaires pour Apple Pay
Banques partenaires pour Apple Pay

Au menu, on retrouve également Ticket Restaurant, marque bien connue de la société Edenred. Celle-ci a lancé en 2014 la marque Moneo-Resto, sur le réseau MasterCard, qui a permis de démarrer la dématérialisation du service avec une carte plastique sans contact. Il n'est donc pas étonnant qu'ils continuent sur ce créneau, avec cette fois-ci du paiement mobile.

Pour information, on retrouve sur la page Apple Pay britannique une sélection bien plus large de banques partenaires, notamment HSBC, ou encore Barclays.

Carrefour, quand à lui, a annoncé au mois de mai être en phase de test avec BNP Paribas pour une solution de paiement "multiservices" sur le mobile, combinant paiement et fidélité. Voici donc une belle suite de services mobiles avec Apple Pay en complément.

boon. et Orange... ce n'est pas une coïncidence !

Le saviez-vous ? boon. (pour iOS) est une marque de la banque allemande Wirecard. Celle-ci, méconnue du public français, se cache également derrière Orange Cash ! Ces deux services se ressemblent très fortement, si ce n'est que boon. n'était jusque là disponible que au Royaume-Uni.
C'est donc sans surprise que Orange vient d'annoncer que son service ne sera bientôt plus limité à seul Android, et sortira sous la bannière Apple Pay d'ici la fin de l'année.

L'historique Android

On peut dire que Android a préparé le terrain à Apple Pay en France. Le mouvement a démarré il y a plusieurs années, bien avant que l'on n'ose imaginer l'arrivée Apple Pay sur notre territoire. Différents services de paiement mobile ont été expérimentés et lancés en production, mais aucun n'a jamais vraiment pu percer au fil des années, si ce n'est Orange Cash depuis quelques mois. Tout cela aura malgré tout largement favorisé l'adoption du paiement sans contact chez les commerçants.

Le manque de réussite a deux principales explications : un écosystème trop complexe et diversifié, et un parcours client trop souvent hasardeux. La plupart des banques n'ont donc jamais mis en avant leurs services.

Celles qui sont vraiment allées jusqu'au bout se comptent sur les doigts d'une main : la Société Générale, le CM-CIC, La Banque Postale et la BNP. Vous remarquerez donc qu'on ne retrouve pour le moment aucune de ces quatre banques dans l'annonce d'Apple !

Un clivage naissant

Cela nous amène donc à constater que, pour les mois à venir, le paysage bancaire français sera divisé entre les compatibles Apple et les compatibles Android.

Le groupe BNP Paribas est le seul présent sur les deux territoires - si l'on met de côté Orange qui n'est pas un organisme bancaire aujourd'hui. Le groupe BPCE, quant à lui, s'affirme uniquement côté Apple Pay. Les trois groupes rangés du côté Android sont la Société Générale, La Banque Postale et le Crédit Mutuel.

Un égaré ? N'oublions pas le Crédit Agricole, et sa filiale le LCL. On peut sérieusement commencer à croire que la banque verte creuse peu à peu sa propre tombe, à rechigner de prendre le créneau du paiement mobile, et des nouvelles technologies en général...

Bien en entendu, malgré sa présence sur Android depuis des années, et son annonce par Apple pour cet été, le paiement mobile n'en est qu'à ses débuts, et on les choses évolueront au fil des mois et des années à venir dans le monde bancaire. On attend notamment avec impatience la présence des banques en ligne dans ce domaine, si jamais cela se fait un jour, car on imagine facilement que les coûts d'intégration de tels services sont loin d'être anecdotiques...

Banque Apple ou Android ?
Share this